Dégénérescence maculaire
liée à l’âge (DMLA)

De quoi s’agit-il ?

La DMLA correspond à une dégradation progressive de la partie extérieure de la rétine. Elle peut se déclarer chez les personnes de 55 ans et plus. Le terme anatomique « macula » est utilisé pour désigner le centre de la rétine. Il s’agit de la partie de la rétine responsable de la vision centrale. La DMLA est la première cause de cécité dans les pays développés.

La DMLA peut être sèche ou humide. Dans les cas de DMLA sèche, la rétine ne se rempli ni de sang, ni de liquide. Lorsque du sang ou un liquide est présent dans le tissu rétinien, il s’agit d’une dégénérescence humide. Elle est causée par de nouveaux vaisseaux sanguins qui pénètrent dans la rétine. Ils sont issus des tissus situés derrière celle-ci. Ces vaisseaux sont nouveaux et donc fragiles. Ils provoquent des fuites qui entrainent l’enflure du tissu rétinien.

Ces 50 dernières années, il a été démontré que seule une intervention thérapeutique permettait d’améliorer la vision dans les cas de dégénérescence humide et ce malgré les nombreux essais de recherche. Il n’existe aucune intervention permettant de faire régresser la dégénérescence sèche. La prise d’une combinaison de vitamines est recommandée pour ralentir la progression de la maladie.

Symptômes

Facteurs de risque

Diagnostic

Traitement (DMLA humide)

Des soins que vous pouvez voir

Si vous souffrez d’une pathologie rétinienne ou si vous présentez simplement des problèmes de vue, notre équipe d’experts se fera un plaisir de vous venir en aide.

Retour haut de page