Programme de dépistage de la rétinopathie diabétique

Tous les patients atteints de diabète (diabètes de type 1 et 2) sont à risque de contracter une rétinopathie diabétique. Si elle n’est pas correctement surveillée, elle peut, à long terme, provoquer une cécité permanente. En effet, lorsque votre taux de glycémie augmente et varie, il peut provoquer une rupture des petits vaisseaux sanguins présents dans la rétine. Il s’agit d’une rétinopathie diabétique.

Existe-t-il un traitement pour la rétinopathie diabétique ?

En fonction de la gravité de la rétinopathie diabétique, différentes interventions peuvent être recommandées. Ces recommandations vont d’un contrôle plus strict du taux de glycémie à un traitement direct de la rétine par laser ou à une autre forme de traitement.

En quoi le dépistage de la rétinopathie diabétique consiste-t-il ?

Un examen ophtalmologique annuel, sous forme de dépistage de l’œil diabétique effectué par un optométriste expérimenté permet de déterminer la gravité de la rétinopathie diabétique présente et de mettre en œuvre une prise en charge adaptée de la maladie. Ces examens réguliers peuvent réduire de manière significative le risque de cécité.

Un référent est-il nécessaire pour prendre rendez-vous avec l’ophtalmologue ?

Nous luttons pour proposer des soins de santé en ophtalmologie accessibles. La prise de rendez-vous avec un spécialiste de la rétine doit être effectuée à la suite d’une orientation par un médecin.

Nous acceptons également les patients sans référent. Ils peuvent prendre rendez-vous avec notre optométriste. Ceci facilite l’accessibilité et diminue le temps d’attente.

Suis-je couvert par la RAMQ pour un bilan annuel ?

Si vous suivez un traitement contre le diabète et que vous avez moins de 18 ans ou plus de 65 ans, la RAMQ couvre les examens ophtalmologiques diabétiques généraux avec dilatation effectués par un optométriste. Toutefois, les examens auxiliaires tels que la tomographie par cohérence optique (TCO), l’imagerie de la rétine et autres ne sont pas couverts par le RAMQ.

Êtes-vous en contact avec le médecin qui traite mon diabète ?

Oui. Un rapport fonctionnel est faxé au médecin traitant après chaque examen ophtalmologique général.

Par exemple, si des changements moindres dus au diabète apparaissent au niveau de la rétine, un contrôle plus strict du taux de glycémie constitue une forme suffisante de prise en charge. Dans ce cas, l’optométriste faxera un rapport de l’examen ophtalmologique diabétique au médecin traitant afin de relayer l’information.

Si toutefois les anomalies rétiniennes sont significatives, un traitement direct de la rétine peut s’avérer nécessaire. Par conséquent, vous serez obligatoirement redirigé vers un ophtalmologue spécialisé dans la rétine.

Cette approche de travail collaborative pour une prise en charge complète est dans le meilleur intérêt du patient. C’est le centre de nos préoccupations.

Des soins que vous pouvez voir

Si vous souffrez d’une pathologie rétinienne ou si vous présentez simplement des problèmes de vue, notre équipe d’experts se fera un plaisir de vous venir en aide.

Retour haut de page